PEUR

PEUR

Texte : Docteur Spiel
Dessin : Cortez

La pur de faire e......

Par le Docteur Spiel, expert en vulgarisation.
«Citoyens, parlez debout, mais par les deux bouts»

Chers lecteurs, sur le sujet du mois, j’ai failli tomber dans le panneau.
La peur  !!?
L’autre jour, ça m’a empêché de dormir entre midi et 16H45  ! Ça ne m’arrive jamais.
J’ai cherché, cherché…

J’ai d’abord pensé à la peur la plus évidente, la plus effrayante  : celle du rédacteur en chef du quotidien Aujourd’hui En France et celle de son confrère au journal Les Echos.

Ces pauvres garçons ont interdit à leurs journalistes de chroniquer ou même de simplement mentionner la diffusion du film de François Rufin «Merci Patron», actuellement dans les salles  !
(Enfin, dans 4 salles seulement à Paris, je crois. Film que tu as vu cher lecteur  ? C’est obligatoire)

Bon, tout ça pourquoi  ?
Par peur de déplaire à ce cher Bernard Arnault (groupe LVMH), propriétaire des deux journaux et cible gaguesque et désopilante de ce documentaire remarquable.

Mais Bernard n’avait rien demandé, c’est juste la trouille de déplaire au chef qui a motivé les rédacteurs en chef! Tu te rends compte où se niche la peur  ? C’est épouvantable, on devrait mettre en place une cellule psychologique pour ces pauvres garçons.

Mais bon, je me suis dit, ça va pas faire crédible pour parler de la peur. Non, les gens veulent de l’émotionnel, du violent avec du sang qui gicle, des enfants morts sur la plage…

Pas du fond vraiment inquiétant sur l’auto-censure d’un fascisme rampant super glauque.

Alors quoi  ? Daech  ? Pff, un peu cliché quand-même… et finalement, j’ai eu la chance de croiser un de mes plus vieux patients, un fidèle qui n’a pas peur de ma médecine, ce qui est rare  : Jean-Marc Gaimover.

Il m’a remonté le moral tout de suite. C’est un type avenant, bourré d’énergie.

Il m’a dit : «Tu veux parler de la peur ? Mais enfin, Eudes-Audric (on se tutoie, il m’appelle par mon prénom), à part les gens vraiment menacés par la mort – et ils sont nombreux – la peur chez nous autres les Français dans le confort, c’est un truc de gogos qui se laissent manipuler» !

Et là-dessus, Jean-Marc, qui compte se présenter en 2017 (d’ailleurs, il lance une souscription pour financer sa campagne), me dit  : «Tiens, je te file mon premier discours, que je viens de faire sur scène, à la Fête du Patisson de Bondoufle, en préparation de mon prochain meeting. Ça parle de dépassement radical de toutes les peurs: la Croissance  !! Voilà le total remède à la peur», qui me dit Jean-Marc.

Alors, je vous communique son discours, à Jean-Marc, brut de brut, et ça c’est de la politique qui s’engage. En plus, à la fin, il chante lui-même sa chanson de campagne ! C’est vraiment un gars surprenant. Bon, un pas mal de droite, mais on est œcuménique sur e.delire.

«Peuple de France, terriens, terriennes, petits oiseaux, petits enfants, petits chats, petits chiens, biodiversité, sociale-diversité  !
Bonjour, je vous remercie de votre accueil  !
Je m’appelle Jean-Marc Gaimover. et je suis… votre prochain président de la république!
Moi Président, je m’engage  ! Je m’engage non pas à 1, non pas à 2, 3 ou même 5 %, mais je m’engage à 7 pour cent de croissance à la fin de mon mandat  ! Oui, 7 %, en 2022  !
22 v’là la croissance  !
Comment faire un pareil prodige, me direz-vous  ?
Grace à la méditation de pleine croissance  ! Oui  !
La méditation, un procédé jamais utilisé en politique, je suis le premier, vous serez les premiers  !
Et ça ne coûtera rien  !
En France, on n’a plus de croissance, mais on a des trésors de croyance  !
20 minutes par jour suffisent, en dehors des heures de bureau svp, car les 35 heures, c’est fini.
Pourquoi ça marche  ?
Une puissante libido, un incontrôlable érotisme de croissance existe en chacun de nous, de vous !
Il vous appartient de la faire littéralement exploser, et vous éclabousserez de désir tout le monde aux alentours !
C’est naturel  ! C’est biologique  ! Regardez les enfants !
Les enfants tapent du pied: «Je veux plus de gâteau, plus de jouets, je veux plus de tout, tout de suite, du plus pour moi tout seul ! Sinon, je me mets en crise !»
Les enfants sont tous de droite  !!
Voilà la réalité des enfants ! Voilà la réalité du marché !
Tout ça, c’est biologique, vous avez tous été des enfants, non  ?
Alors retrouvez cet état en vous, retrouvez-le et même en pire ! C’est naturel, c’est parfaitement sain !
Moi président, j’imposerai la méditation de pleine croissance dans les entreprises, les écoles, mais aussi dans les agences Pôle Emploi !
Tous les citoyens retrouveront brutalement un désir hystérique de consommation, de développement, d’enrichissement personnel, un désir irresponsable de quantités, de marchandises, d’endettement et de tout à profusion ! Et même de gaspillage !
Arrêtez d’avoir peur ! Vous n’utilisez que 5  à 10% de votre libido ! Le reste est brimé, inhibé par des lois sur le partage, par des angoisses écologiques fumeuses. Mais enfin, tout cela n’est pas sérieux !
Les écologistes devraient déjà arrêter le cumul des mandats, voire le cumul des pandas (j’aime beaucoup cette blague, il faut bien rigoler).
Un français travaille 47 fois moins qu’une abeille, 113 fois moins qu’une fourmi, j’aimerais savoir ce qu’en pensent les écologistes?! Ha ha ha…

Chers amis, on vous a caché la vérité: la caverne de Platon était en vérité la caverne d’Ali Baba !! Si on avait pu balancer là-dedans à l’époque trois ou quatre mille watts de projecteurs, les gars auraient vu scintiller sous leurs yeux des montagnes d’or et de pierres précieuses !
Y’avait qu’à se servir !
Cette parabole vieille de 2400 ans nous le disait déjà: il faut arrêter d’être mou du cul et d’avoir peur !
Allumer la lumière, plonger la main dans les trésors et sortir au grand jour pour investir, exploiter, et développer !

LA CROISSANCE, C’EST VOTRE DEVOIR c’est votre responsabilité publique.
JEAN-MARC PRÉSIDENT !
(et là, Jean-Marc prend sa guitare, et il est fan de Johnny)
Sur l’air de « Que je t’aime », de J Halliday

Quand le chômage te prend
Ta ch’mise, ton pantalon,
Comme une troupe d’éléphants
Détruisant ta maison,

Toi, tu rêves d’entreprendre,
De devenir très riche,
Ne pleure pas dans ta chambre,
Viens t’inscrire sur ma liste.

La croissance, la croissance, la croissance
(parlé  : Avec Jean-Marc)
La croissance, la croissance, la croissance

Moi, je suis réaliste,
La croissance elle est là!
Zadistes, écologistes
racontent n’importe quoi.

De sa main invisible,
Le marché nous caresse,
Il nous rend invincibles,
Vivons dans l’allégresse.

REFRAIN

La croissance, c’est l’amour
Qui fait battre nos cœurs,
La croissance pour toujours
Nous fait gonfler d’ardeur.

Au lieu de faire la tête,
De picoler tout le temps,
Criez deux mille dix-sept,
Vive Jean Marc Président!

REFRAIN

Voilà, cher lecteur, tu sais comment lutter contre la peur: accompagner la croissance. C’est quand même pas compliqué. Bon, moi je vais faire une sieste, et n’oublie pas de filer un peu de sous à Jean-Marc.

Dr Spiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *