La rédaction de la rentrée : « racontez vos vacances »

Tétéle

La rédaction de la rentrée : « racontez vos vacances »

Texte : Gabi
Illustration : Cortez

Cette été on est pas parti en vacance parce que papa et maman n’avait plus de sou a cause qu’ils ont fait grève contre la loi « connerie » (c’est papa qui la pelle comme ça). Pour faire croire au voisins qu’on est parti quand mème, on a passer deux semaine a la maison avec les volés fermés, et le soir il ne fallait pas allumé la lumière sinon ils aurait comprit qu’on n’été pas parti et sa aurait été la honte. Papa et maman avait fait des grosse course pour ne pas avoir besoin de sortire. Le pire s’été l’odeur des poubelles car elles n’avait pas le droit de sortire non plus …

C’est maman qui a eu l’idée, papa ralait et il a dit qu’il n’y a pas de honte a etre pauvre. Alors maman nous a raconter comment ses grand-parent on vécu les premiers congé payé, créé par le front populère en 1936, il y a pile 80 ans ! Avant ça il ni avait que les gents riche qui partait en vacance. Les patrons fermait l’usine pour emmené leur famille a la mer, laissant les ouvriés sans travaille et sans salaire. Ceux qui avait de la famille à la campagne allait donné un cou de main pour les travaux des chants ; ce n’été pas du repos mais au moins ça permettait de mangé et de prendre l’aire.

Grand-papy et Grand-mamie se son rencontrer à l’usine. En aout 1936, ils n’avait pas prévue de mettre de l’argent de côté pour partire en vacance et ont fait semblant eux aussi (c’est comme ça que maman a trouver l’idée). C’est en 1937 qu’ils son enfin parti, maman nous a montrer des vieilles photo, il fallait voir ça ! Ils ont prix la route sur un tandème (un drole de vélo a deux place), Grand-papy devant et Grand-mamie derrière. A cet époque il ni avait pas beaucoup de voiture, ça aussi s’été pour les riches, et il fallait se déplacé la plupart du tant a pied ou a vélo (au moins ça empéchait de grossire !). Grand-papy avait mit des pinces au bas du pantalon pour l’empéché de frotté la chaine. Pour lui ce n’été pas le premier voyage, il avait déjà vu du pays pendant le service militère, mais pour Grand-mamie s’été bien la première fois qu’elle partait si loin de la ville ! Ils ont pédaler pendant des tas de kilomètre, sur des routes pavé et des chemins de terre, et sont arriver au bord de la mer.

Pour dormire, ils ont installer une petite tante sur les dunes. D’autre couples les ont rejoind et le soir ils faisait un feu de camp, jouait de la musique, chantait et dansait tous ensembles. Ils avait l’air de drolement s’amusé ! Dans la journée ils allait a la plage, jouait au ballon, au boule, et prenait plein de bain de mer. Un comble pour eux qui n’avait toute l’année que l’évié de la cuisine en guise de « salle de bain » ! Grand-Mamie s’été tricoter un mayo en laine, elle ne pouvait pas trop se baigné avec, mais elle adorait surtout marché dans l’eau. Ils péchait des crevettes grise et mangeait du poisson frais tout les jours. Pendant deux semaine, ils faisait le plein de vitamine et de soleil avant de retourné au travaille.

L’année d’après, ils ont acheter une remorque pour y mettre leur premier enfant (ma mamie !) et les bagages. Et puis il y a eu les billés de train a tarif réduit, s’été quand mème plus rapide. Mais après la segonde guère mondiale a éclater et tout ça c’est arréter pour quelques année …

Cette été on est peut-être pas parti loin, mais j’ai fais un beau voyage dans le tant et je comprend pourquoi aujourd’hui tout le monde a droit a des vacances, ce que veut dire « le progrès sociale », et pourquoi mes parent ont fait grève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *