Initiation

Texte de lyneInitiation

Texte : Lyne
Illustration : Gabi

On nous avait dit qu’il y avait de beaux mecs, alors on y est allées, ma copine et moi, dans ce café enfumé et sombre pour une réunion de l’AJS, la section « Jeunesse » de l’OCI, l’Organisation Communiste Internationale, mouvement trotskyste. On y croyait quand même un peu, c’était juste un argument supplémentaire. On avait déjà pris notre carte. Enfin, je crois. Peut-être qu’on avait adhéré le même jour, je ne me souviens plus.
Tout comme je ne garde aucun souvenir du physique du jeune leader. Du haut de ses 16 ans, assisté de ses lieutenants boutonneux, il nous assénait son sévère discours. Nous étions une dizaine. Lui savait, nous non. C’était très confus. Il y avait tout un tas de règles. A un moment les propos ont dérivé vers une « camarade » qui était sortie avec « l’ennemi », et ça paraissait quelque chose d’horrible. Nous, les filles, ne devions jamais fréquenter des garçons non-homologués.
Bon, c’était déjà pas facile d’en trouver un, si en plus il fallait le soumettre à un interrogatoire avant d’accepter son roulage de pelle, ça devenait mission impossible.
Cette réunion où on ne faisait qu’écouter les ordres, sans qu’il n’y ait jamais d’échanges d’idées, n’en finissait pas. Elle générait beaucoup d’ennui et très peu de joie, j’avais l’impression d’être en cage. Je voulais sortir, retrouver la lumière du jour.
J’ai juste dû participer par la suite à une ou deux distributions de tracts devant le lycée par acquis de conscience. Mon père, assez amusé, en a été averti par la direction. Alors, par bravade, j’ai un peu continué. Mais déjà, dans ce café, ce triste garçon avait semé quelques graines, et pas celles qu’il piochait dans son kit de petit révolutionnaire en herbe.
Ce jour-là, j’ai été vaccinée pour toujours, à la fois contre les dogmes de tout poil, et contre la suffisance masculine qui prétend diriger nos vies et penser à notre place, à nous les filles.
Aujourd’hui, je veux bien faire une petite concession : Messieurs les si nombreux candidats, dès le 23 avril, si vous pouviez lui clouer le bec, à l’autre sinistre blonde…

Lyne

4 comments on “Initiation
  1. Gabi dit :

    Lyne présidente !!

  2. Lyne dit :

    les marcels… Relookés, ça peut me faire des robes sexys (surtout avec ma taille…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *