Frappés par un éclair de lucidité

afterhoursFrappés par un éclair de lucidité

Texte : V!
Illustration : Gabi

Deux types côte à côte accoudés au zinc d’un bar quelconque.

« – Ça n’a pas l’air d’aller, m’sieur.
– Je l’ai perdu. Je m’en suis rendu compte trop tard, la situation est grave…vous aussi peut-être, et d’autres comme vous et moi.
– De quoi ? Votre femme s’est barrée ? Votre chien est malade ?
– Mais non ! Je parle du libre arbitre.
– Ah ?…tiens, Bébert, remets-nous la même s’il te plaît.
– J’ai ouvert les yeux, elle est partout, visuelle ou sonore, elle inonde notre espace, elle contrôle nos vies, elle dirige nos actes, elle est omniprésente, sournoise et directive. Bref, elle nous mène par le bout du nez.
– La belle-mère ?
– Mais non, bordel ! La publicité ! Elle nous enchaîne et rentre dans nos têtes, elle arrive à convaincre ton cerveau que tu as besoin de trucs bidules inutiles, et pire encore, la pub nous fait croire à force de matraquage que c’est toi qui décides. Tu comprends ? La pub est une cage pour le libre arbitre.
– Et tu veux quoi en fait, que je t’aide à libérer l’arbitre ?

Un type quelconque s’est pris une beigne au bar qui fait l’angle du boulevard.

V!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *