C’est grave docteur ?

voteC’est grave docteur ?

Texte : Gabi
Illustration : Tek

« Bonjour Docteur.

– Asseyez-vous, je vous en prie. Qu’est-ce qui vous amène ?

– Euh … Et bien voilà, depuis le début du printemps j’ai comme une boule au ventre, une sorte d’angoisse, assortie de troubles du comportement.

– Racontez-moi.

– Ça a commencé par les valises. Il y a environ 2 semaines j’ai commencé à en préparer une pour chaque membre de ma famille, avec quelques vêtements, un ou deux objets fétiches, un ou deux livres préférés, un carnet et des crayons.

– Vous avez prévu de partir en vacances ?

– Non, pas pour le moment. Le plus étrange c’est que j’ai bricolé un double fond sur chaque valise, que je garni de billets de banque au fur et à mesure que je vide tous nos comptes épargne.

– Continuez …

– Chaque jour quand je fais les courses, je prends, en plus de ce qu’il y a sur ma liste, des produits de base que je stocke dans mon Multivan. Je fais attention à bien les cacher car j’ai l’impression que mes voisins m’espionnent. Conserves, bonbonnes de flotte, café, sucre, huile, farine, fruits secs, produits d’hygiène, et aussi une trousse de pharmacie et cinq sacs de couchage, ça commence à ressembler à un abri antiatomique !

– En effet. Autre chose ?

– Oui. Dès que je passe devant une station-service je m’arrête pour refaire le niveau de gasoil, d’ailleurs j’en ai rempli plusieurs bidons que j’ai planqués sous les sièges. On dirait que j’ai peur de la panne sèche !! J’ai acheté également des manuels de conversation dans différentes langues, on va bientôt avoir de quoi se débrouiller dans le monde entier …

– Et la nuit, vous dormez bien ?

– Bof … Je fais toujours le même cauchemar. Je suis dans mon canapé et je regarde la télé. Tout à coup une image commence à apparaitre, pixel, par pixel, de haut en bas de l’écran, et à la fin je vois Adolf Hitler qui me regarde fixement avec ses yeux brillants et me dit en riant : « Ach ! Nous allons remettre la France en ordre ! ». Son rire résonne de plus en plus fort, en même temps que se rapprochent des bruits de bottes assourdissants, et je me réveille en hurlant, trempée de sueur.

– Ça vous est déjà arrivé ce genre d’épisode anxieux ?

– Oui, il y a 5 ans, en 2012 ; et puis en 2007 aussi je crois ; c’est grave Docteur ?

– Vous présentez tous les signes d’un syndrome post-traumatique apparu au début des années 2000 et que l’on a appelé « syndrome du 21 avril ». Cela vous reprendra avant chaque élection présidentielle, enfin tant que nous serons en démocratie. Bon courage. Ça fera 23 euros merci ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *